1977, l’aéronautique au service de CEFAM !

CEFAM Atlas deviendra un acteur majeur de son secteur en proposant des tables élévatrices et des toujours plus innovantes. Partez à la découverte de cette année épatante !

50 ans CEFAM - 1977, L’aéronautique au service de CEFAM !

L’année 1977 est marquée par des changements techniques d’envergure dans la conception des tables élévatrices. La plus importante d’entre elles concerne le positionnement des vérins.

Jusqu’alors la technique des vérins en châssis étaient utilisés, cette méthode consistait à positionner le pied du vérin sur le châssis et pousser sur le plateau de la table. La nouvelle technique dite « vérin entre bras » consiste, quant à elle, à utiliser la force des vérins en passant par les bras de la machine. Les objectifs principaux de cette évolution ont été de réduire l’encombrement de la table et de diminuer la pression dans les vérins.

Grâce à l’acquisition de cette nouvelle technique, CEFAM Atlas et ELM (appartenant également au groupe Frankel ) obtiennent une importante commande d’environ 50 tables élévatrices à destination de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaule. Cette commande marque le début de la collaboration entre CEFAM Atlas, Air France et son sous-traitant Air Marrel (fabricant de loaders pour les aéroports). Cette coopération marque un tournant dans l’histoire de CEFAM Atlas et de ses salariés. En travaillant aux côtés des ingénieurs d’une des plus grandes compagnies aériennes au monde, les salariés acquièrent de nouvelles connaissances et techniques de calcul pour améliorer la résistance des matériaux.

C’est à partir de ces années que CEFAM Atlas va être en mesure de réaliser de nouvelles tables élévatrices de plus en plus techniques, complexes et innovantes, et permettra le développement de l’entreprise.

 

2000, un nouveau souffle pour les élévateurs à colonnes

Toujours à la recherche de nouvelles techniques et méthodes de travail, CEFAM Atlas continue d’apporter régulièrement des modifications sur ces produits. Cela sera le cas pour l’un de ses produits phares, l’élévateur à colonnes qui va alors connaitre une conception standardisée à partir des années 2000. Cela entraînera une refonte complète de la gamme. Cette standardisation va permettre de sous-traiter la fabrication de pièces. Cela entrainera alors un gain de temps dans l’assemblage et dans la mise en service chez le client. Ces changements permettront de réduire les coûts de fabrication et d’installation et ainsi proposer ce produit au meilleur prix.